Carte interactive      Facebook

Accueil / Infos pratiques / Actualités

Actualités

Page 1 sur 2 : 1  2   | page suivante

Un été dans le saulnois

La saison estival ayant commencé, découvrez cette brochure consacré à l'Été dans le Saulnois.

Feuilletez et inspirez-vous en pour créer de vos journées sur notre territoire un vrai plaisir détente et évasion...

 

Pêcher en Moselle -info Covid 19

Avis aux pêcheurs,

Suite au dernier décret publié le 11 Mai 2020, il est désormais possible de pêcher ! 
La pêche est autorisée le long des rivières et canaux.
(A ce jour, la pêche dans les étangs privés est toujours interdite)

En attendant la ré-ouverture de nos bureaux, vous pouvez vous procurer votre carte de pêche :
 Sur le site officiel de la fédération de pêche de Moselle, en cliquant sur le lien suivant : https://www.cartedepeche.fr/
Dans l'établissement "PROXI" à Vic-sur-Seille : 4 Place Jeanne d'Arc, 57630 Vic-sur-Seille 
Horaires d'ouverture : 
Du mardi au samedi : 8h30 - 12h00 / 15h00 - 19h00

~

Pour plus d'information, retrouvez l'article de la fédération juste ici : 
http://aappmadieuze.vefblog.net/23.html#Deconfinement_et_peche__acte_2

 

Brochure consommons local

Trouvez un producteur, artisan, commerçant ou restaurateur dans le Saulnois

Cliquer pour feuilleter

 

Le canal de la Marne au Rhin

[ LE SAVIEZ-VOUS ? ]

Un canal est une voie navigable artificielle.

Le canal de la Marne au Rhin est un canal de petit gabarit qui relie Strasbourg et Vitry le François sur une distance de 314 kms avec 154 écluses (178 écluses à l'origine). Sa construction remonte au XIXème siècle pour accompagner le développement industriel de l'est de la France. Il traverse l'extrémité sud du Pays du Saulnois et le village de Lagarde avec son port de plaisance bucolique. Le restaurant PK 209 situé sur le port de plaisance signifie qu'il est situé à 212 kms de Vitry-le-François. Il est possible d'en longer une partie grâce à la voie verte nouvellement aménagée par la Communauté de communes du Saulnois en 2019.

L'étude du projet de création du canal a été réalisée par l'ingénieur Barnabé Brisson en 1826. Les travaux durèrent de 1839 à 1856. La première section reliant Nancy à Vitry-le-François fut ouverte en 1851. La deuxième section reliant Nancy à Strasbourg fut ouverte en 1853.

Dans notre secteur, le canal est alimenté par les étangs réservoirs de Gondrexange, de Mittersheim, Réchicourt-le-Château, de Paroy et du Stock, eux-mêmes alimentés par la Sarre et ses affluents.

Pour plus d'informations sur la voie verte : cliquez ICI

 

 

Le village rue

L'organisation des villages n'est jamais laissée au hasard et chaque région possède sa particularité en fonction de ses modes de vie, de son climat et de son Histoire avec un grand « H ».

On appelle le village lorrain « le village-rue » en raison de l'organisation des maisons collées les unes aux autres. L'habitat compacté est organisé en alignement de maisons de part et d'autre d'une rue avec de larges usoirs. Les usoirs sont des anciens espaces de stockage du fumier et du bois ; à l'époque, le tas de fumier était un signe extérieur de richesse.

Cette organisation s'expliquerait selon deux hypothèses. La première hypothèse serait une question d'organisation pour les pratiques d'élevage. La deuxième hypothèse renvoie une fois de plus à la guerre de 30 ans (1618-1648), période sanglante de l'histoire de la Lorraine. Le passage des troupes étant très importants à cette période, il était plus facile de défendre les deux extrémités d'un village.

Il y a peu de maisons intactes et entières à 1633, beaucoup d'incertitudes demeurent sur l'habitat avant cette date. Toutefois, le Pays du Saulnois a la chance de posséder de nombreux vestiges patrimoniaux antérieurs aux XVIIème siècle.

 

 

Le saviez-vous: La maison d'Emilie à Insming

La maison d'Emile à Insming

La maison d'Emile à Insming est une ancienne maison de charpentier, édifiée en 1717. Elle est l'une des dernières maisons en pans de bois de Moselle ; partiellement reconstruite en pierre dans le courant des années 1840, elle a été achetée par l'association « Maisons Paysannes de Moselle » en 1992.  Son nom vient de sa dernière occupante : Emilie Dobrot.
Ce type d'architecture, qui se rattache à la grande famille du pan de bois germanique, était autrefois courant. Il ne reste plus que quelques dizaines de ces maisons en Moselle.
L'architecture à colombage mosellane témoigne du renouvellement quasi complet de l'habitat lorrain après les destructions massives de la guerre de Trente Ans (1618-1648) et des conflits de la fin du XVIIe siècle.
Datée de 1717 sur un de ses potelets, la maison d'Emilie a certainement été construite par un charpentier pour son propre usage. D'importants travaux de reconstruction ont eu lieu vers le milieu du XIXe siècle, autour de 1847.

 

 

information COVID-19

 

 

 

 

Allier promenade et découvertes…

Au gré d'une promenade, pourquoi ne pas partir à la découverte des plantes sauvages ? C'est ce que vous propose l'Office de Tourisme du pays du Saulnois. Une sortie où le maître mot est d'apprendre à reconnaitre certaines plantes, et d'apprendre leurs vertus.
 
Les journées Quinte et Sens ne sont pas seulement pour les adultes, ce sont des journées ouvertes à toute la famille. Les cinq sens seront le thème abordé, à chaque sens son observation et ses activités pratiques.
 
C'est au côté de Séverine Breuvart, naturopathe, herboriste et aromathérapeute que les participants apprendront et découvriront la richesse de la faune et la flore du Saulnois.

 

Les journées Quinte et Sens auront lieu:   25 juillet , 8 aout  22 aout, 12 septembre et le 26 septembre sont des dates à réserver.
 

Au programme, découverte, convivialité et partage : Départ à 14h de la Zone de la Saline 57170 Château-Salins pour une promenade pédestre de 3 km. Chacun des 5 sens sera abordé, la vue, l'odorat, le goût, le touché et l'ouïe tout au long de cet aprèsmidi, qui se clôturera par un goûter préparé à base de plantes sauvages.
 


Quinte et sens… l'essentiel est dans la Nature

Uniquement sur réservation, les places pour les journéesQuinte et Sens sont limitées.

L'après-midi comprenant le goûter vous est proposé au tarif de 18 € / personne.

 

Vous pouvez dès à présent contacter l'Office de Tourisme du pays du Saulnois

au 03 87 01 16 26, 03 54 77 00 15 ou directement par mail à contact@tourisme-saulnois.com

 

L'Office de tourisme se réserve le droit d'annuler une journée en cas de nombre insuffisant de participants ou de mauvaises conditions météorologiques.

 

Un séjour Sau Love

 Une Saint Valentin autrement !

 

Le séjour Sau'Love, c'est un moment romantique pour tout les goûts... mais pas que !

Idées balades et de lieux pour déclarer sa flamme, restaurants, suggestions de cadeaux... en bref : de quoi contenter chacun !

Au programme :
     - Mise en bouche gourmande
     - Douce nuit
     - Découverte séduisante

Découvrez notre catalogue sans plus tarder !

Nous organisons votre séjour de A à Z : contactez-nous pour demander un devis !

Ce séjour est déclinable toute l'année sur simple demande au 03 54 77 00 15 ou sur contact@tourisme-saulnois.com

Feuilletez la brochure ci dessous

 

 

 

 

 

Petits secrets du Saulnois : Le saviez-vous ?

Procès de Sorcellerie dans le pays du Saulnois

A Marsal, Loudrefing, Donnelay, Dieuze, Fresnes en Saulnois, Bassing, Marthille, Salonnes, Tarquimpol, Juvelize, Vergaville, autant dire qu'un peu partout dans le Saulnois se sont dressés des bûchers pour ôter la vie de celles (et ceux) que l'on disait « habité(e)s par le Diable ».

Pourquoi le feu ? Pour rendre impossible la résurrection du corps au moment du jugement dernier et condamner ces âmes à errer dans un néant éternel…

On a souvent tendance à associer la sorcellerie au Moyen-âge ; ce qui n'est pas tout à fait vrai. Même si la « chasse aux sorcières » commence en effet à cette période, ce n'est qu'aux XVIème et XVIIème siècles qu'elle s'amplifie. La répression fut plus sévère dans le Duché de Lorraine que dans le Royaume de France et elle fut menée par un certain Nicolas Rémy, grand inquisiteur du Duc de Lorraine.

 Il faut dire que le contexte lorrain à cette période est peu réjouissant, la guerre de 30 ans est là et elle apporte avec elle la famine, la peste, la peur. Dans ces tristes conditions, la principale préoccupation est de pouvoir nourrir sa famille. Aussi faut-il trouver un responsable à la maladie et aux accidents, à ceux qui « perturbaient le ciel et administraient la mort » que l'on a appelé Les sorcières.

Sources : A mort la sorcière ! Sorcellerie et répression en Lorraine XVIè-XVIIè siècle, Jacques Roerig, La Nuée bleue.

 

Page 1 sur 2 :  | page suivante
To Top